Laïcs et ministres ordonnés : quelle collaboration?

Jeudi 25 et vendredi 26 mai 2023 à la paroisse Sainte Bernadette, 250 rue du Truel à Montpellier

 

Les membres du Corps mystique du Christ sont appelés à participer à la mission et à l’édification du Peuple de Dieu (cf. LG.7). Concrètement, l’apostolat des fidèles laïcs, dont l’engagement plus remarquable des femmes, dans tous les domaines ecclésiaux, constitue un dispositif pastoral de fait. Selon cette perspective, reconnaître la richesse des états de vie dans une Église de communion passe par les liens de complémentarité et de réciprocité. Approfondir la collaboration et offrir une vision équilibrée entre sacerdoce commun et sacerdoce ministériel pour à la fois les distinguer et les articuler pourrait-être un enjeu majeur du synode sur la synodalité.

Dans ce contexte, un certain nombre de questions apparaît : Quelles sont les sources bibliques qui spécifient la relation entre le sacerdoce ministériel et le sacerdoce commun ? Peut-on en déduire une ecclésiologie des ministères ? Doit-on chercher un nouveau style de participation entre prêtres, religieux et fidèles laïcs au service de l’annonce, de la catéchèse, de la liturgie et du gouvernement de l’Église ? Y a-t-il une échelle de valeurs des vocations ? De quelle manière penser et articuler les dimensions charismatique et institutionnelle de l’Église ? Peut-on distinguer le pouvoir de juridiction de celui de l’ordre ? Quelle est la spécificité de l’appel au sacerdoce ? Le prêtre à travers son dévouement épouse les trois conseils évangéliques qui forment son style de vie. Qu’est-ce que cela dit au monde ? Que peut-on dire de l’unité du sacrement selon les trois degrés de l’ordre ? Aujourd’hui, la figure du prêtre est particulièrement interrogée. Le prêtre doit-il se contenter d’être un coordinateur de communauté ? alors qu’il est davantage appelé à être un fondateur de trajectoire de mission.

Les interventions de 45 minutes chacune, s’articuleront selon des axes théologique, pastoral, historique et sociologique. Une table ronde à l’issue de chaque matinée ou après-midi permettra de répondre aux questions du public et de clarifier certains points.

 

Inscription

L’inscription se fait auprès du secrétariat du Centre d’Études Guilhem de Gellone : 04 67 55 85 51 / cegg@diocese34.fr